Les dernières news du front

Pas beaucoup de nouvelles publications depuis le début de l’année, il faut dire que j’ai commencé l’implémentation de l’intégration d’OCS avec notre central téléphonique Cisco, et c’est quand même un monde nouveau pour votre serviteur.

Heureusement, j’ai un collègue qui est comme un poisson dans l’eau dans ce domaine et notre projet avance à grands pas.

Nous avons également mis en place une passerelle d’interconnexion entre Skype et notre réseau téléphonique, à l’aide d’une distribution basée sur Asterisk Now. Cette passerelle permet à un utilisateur Skype d’appeler gratuitement un « buddy » skype qui est routé sur un de nos téléphones internes.

Dans les nouveautés que j’ai découvertes, un utilitaire opensource très utile, Keepass, qui permet de gérer de manière unique tous vos mots de passe.

Voilà, cette première mise à jour de 2010 est faite, j’espère pouvoir trouver le temps d’en faire de manière plus fréquente et je souhaite à mes (rares ?) lecteurs une bonne année !

Outlook 2003 n’arrive pas à se connecter à un serveur Exchange 2010

Par défaut, Exchange 2010 encrypte les communications entre le serveur et les clients.

Cela ne pose pas de problème pour Outlook 2007, mais cette option n’est pas activée par défaut dans Outlook 2003.

Pour l’activer, il suffit d’aller dans les propriétés de sécurité de votre compte Exchange Server et d’activer l’option « Crypter les données entre Microsoft Office Outlook et Microsoft Exchange Server ».

Impossible de synchroniser un iPhone avec Exchange 2010

Si vous essayez de synchroniser un iPhone avec la dernière version d’Exchange 2010 et que rien ne se passe, c’est peut-être que vous faites partie d’un groupe « builtin » de votre Active Directory.

Vérifiez le log http des connections sur le site web Active Sync, si vous y voyez des messages indiquant que l’appareil n’est pas « provisionné », c’est un symptôme supplémentaire.

Pour résoudre ce problème, ouvrez la console Active Directory des utilisateurs, vérifiez que l’option d’affichage des options avancées est bien activée, prenez les propriétés de l’utilisateur, onglet sécurité, bouton avancé et activez l’option « inclure les permissions héritables du parent de cet objet.

ActiveSync devrait maintenant fonctionner.

Impossible d’envoyer un message à un utilisateur Office Communicator 2007

Si lorsque vous essayez d’envoyer un message à l’un de vos contacts, vous n’y arrivez pas et que vous recevez en retour le message « Impossible d’atteindre <nom du contact>. Ce message n’a pas été remis », il se peut que le contact en question ait un attribut défini de manière incorrecte dans les propriétés de son compte AD.

Le fichier trace de Communicator contient les entrées suivantes :

11/13/2009|12:28:05.724 1098:1864 INFO  :: MSP.SetState[001717F8] SIP_CALL_STATE_CONNECTING->SIP_CALL_STATE_ALERTING, local=sip:michel.muster@muster.ch
11/13/2009|12:28:05.724 1098:1864 INFO  :: CUccSessionParticipant::InternalSetState [0471481C] – state: 0x2->0x2
11/13/2009|12:28:05.724 1098:1864 ERROR :: SIP_URL::InternalInitialize Didn’t find host while parsing SIP URL
11/13/2009|12:28:05.849 1098:1864 TRACE :: SECURE_SOCKET: decrypting buffer size: 866 (first 8):
11/13/2009|12:28:05.849 1098:1864 TRACE ::  17 03 01 03 5D 35 E6 CE  :….]5æÎ
11/13/2009|12:28:05.849 1098:1864 INFO  :: Data Received – 10.130.7.120:5061 (To Local Address: 10.50.116.133:1508) 841 bytes:
11/13/2009|12:28:05.849 1098:1864 INFO  :: SIP/2.0 500 The server encountered an unexpected internal error

Vérifiez dans les propriétés du compte, onglet Telephones/IPPhone/Other que ce champ ne contienne pas une valeur incorrecte, voire supprimer son contenu si c’est possible  et réessayer d’envoyer un message.

IpPhone Number (Others)

Installer automatiquement les pré-requis pour une installation OCS 2007 R2 sur un serveur 2008 R2

Voici les commandes pour ajouter toutes les features nécessaires pour l’install d’un serveur OCS (utile lorsqu’on en a 3 à faire pour automatiser l’installation)

 Import-Module ServerManager

Add-WindowsFeature Web-Windows-Auth

Add-WindowsFeature Web-Mgmt-Compat

Add-WindowsFeature MSMQ-Server

Add-WindowsFeature MSMQ-Directory

Add-WindowsFeature WAS-Process-Model

Add-WindowsFeature WAS-Config-APIs

Add-WindowsFeature Web-Mgmt-Console

Add-WindowsFeature Web-HTTP-Logging

Add-WindowsFeature RSAT-AD-Tools

 

Attention, si vous sauvez ceci dans un fichier .ps1 afin d’avoir un script tout prêt, il faut autoriser l’exécution d’un script powershell non signé et exécuter la commande suivante : Set-ExecutionPolicy -ExecutionPolicy unrestricted

Ajouter un onglet supplémentaire à Communicator 2007

La version 2007 R2 d’Office Communication Server offre une application supplémentaire de gestion de « response group » (il s’agit basiquement d’une liste de distribution téléphonique, permettant de distribuer les appels en fonction de critéres pré-définis).

On peut configurer le client Communicator afin de lui rajouter un onglet supplémentaire qui permet de quitter ou rejoindre un de ces groupes de réponses.

La procédure pour le faire est disponible chez Microsoft.

Un client OCS disponible pour iPhone

OCS Communicator était pour l’instant disponible pour tout portable équipé d’une version récente de Windows Mobile.

Microsoft souhaitant avantager ses solutions n’avait pas jugé profitable de développer une version de Communicator pour d’autres téléphones mobiles (on pense tout de suite à l’iPhone et son succès).

C’est maintenant chose faite puisque Modality Systems propose maintenant iDialog, un client compatible OCS pour l’iPhone. Ce client requiert que votre infrastructure OCS dispose d’un serveur CWA (Communicator Web Access) pour fonctionner.

On peut se procurer cette application depuis l’App Store, mais des solutions sont également disponibles pour les entreprises qui voudraient mettre à disposition de leurs utilisateurs cette application.

Plus d’informations quand notre infrastructure OCS sera mise en place.

Stay tuned, folks !

Après le Netbook, le Nettop

Dernier buzz du monde technologique, le Nettop, qui est un tout petit pc, généralement basé sur des processeurs nouvelle génération, consommant très peu d’électricité (tel l’atom d’Intel ou l’ion de Nvidia).

Les Nettop sont principalement utilisés pour faire des petits media center ou utilisés comme machine de surf à la maison.

Vous trouverez plus d’infos sur les nettop sur un site bien sympa, Journal du Geek ! 🙂

Impossible d’avoir du texte vertical sous Visio 2007

Visio 2007 est un programme permettant de faire des schémas d’architecture de réseaux informatiques, de sites web, de modélisation de programmes informatiques.

Il est très complet et n’a pas encore de concurent dans le monde open source (bien que Dia soit à surveiller).

Occupé à faire un schéma d’implémentation physique pour nos futurs serveurs OCS 2007, je me suis apperçu qu’il n’était pas possible d’orienter le texte d’une forme à la verticale, ce qui est très pratique si l’on veut rajouter une légende à une forme par exemple.

Après quelques recherches, il faut (sous Windows XP) installer le support des langues asiatiques, ce qui se fait depuis le panneau de configuration – options régionales et linguistiques.

Un redémarrage est (bien entendu) nécessaire. Une fois le poste redémarré, il faut encore ajouter le Japonais comme langue d’édition activée dans les paramètres de langue d’Office 2007.

A ce moment là seulement, le bouton permettant d’aligner le texte à la verticale sera disponible.

Comment enlever les doublons dans le menu Ouvrir avec sous Mac OS X

Si comme moi vous êtes l’heureux utilisateur d’un ordinateur Apple, vous aurez peut-être déjà constaté le phénomène suivant. Au fil des installations successives de programmes, ceux-ci s’ajoutent dans le menu « Ouvrir avec » qui s’affiche lorsque vous cliquez sur un fichier avec votre souris, ce qui fait que vous pouvez vous retrouver avec des duplicas.

Comment les supprimer ? A l’aide d’un terminal (que vous trouverez dans le finder, dans applications et le dossier Utilitaires et de la commande « lsregister » (launch service register).

Le chemin pour accéder à cette commande peut changer selon la version de votre Mac OSX. Il peut être

  • /System/Library/Frameworks/ApplicationServices.framework/Versions/A/Frameworks/LaunchServices.framework/Versions/A/Support/

ou

  • /System/Library/Frameworks/CoreServices.framework/Versions/A/Frameworks/LaunchServices.framework/Versions/A/Support/

Pour l’exécuter, depuis votre terminal, faites un cd (change directory) dans le chemin correspondant à votre Mac OSX puis tapez la commande « ./lsregister -kill -domain local -domain system -domain user »
Ceci aura pour effet de réinitialiser les choix disponibles dans le menu « Ouvrir avec ».